Et voilà, une nouvelle année commence

2017 … le futur (enfant, je pensais qu’une fois passé l’an 2000, la téléportation aurait remplacé les transports en communs :p ) aujourd’hui, c’est le présent.

Cette période de festivités, de retrouvailles, la joie d’offrir, de recevoir s’est achevée avec le fameux passage des 12 coups de minuit et les embrassades ; nous avons bien rechargé nos batteries avec ces bonnes ondes reçues.

Alors, on se souhaite la santé, l’amour, le bonheur, le succès en affaire, on prend de bonnes résolutions (que l’on oubliera bien vite 😉 ) et la routine reprendra le dessus. Non, ce n’est pas de la négativité, juste une certaine réalité qui me gêne dans cette période de vœux.

Il est évident que l’on souhaite le meilleur à nos proches, à notre entourage professionnel, à la personne que l’on salue chaque matin en allant chercher le pain. Mais ces bonnes ondes dispersées en janvier devraient l’être toute l’année.

Alors, pour 2017, oublions nos petits bobos, nos petites contrariétés, vivons nos rêves, posons nos intentions et allons de l’avant avec optimisme dans ce monde pas toujours joli-joli. Donnons juste le meilleur de nous-même pendant ces 365 jours, un sourire, un bonjour, soyons vrais dans la sphère privée comme dans la vie professionnelle et oublions les faux-semblant.

Isabelle bourdille parizet belle année

Pour ma part, je continuerai d’avancer avec vous qui me faites confiance, je continuerai de donner le maximum dans ce métier qui me passionne, je continuerai de voir le verre à moitié plein, de visualiser les solutions quand il y a une problématique, je continuerai de trouver des pistes de développement et des solutions positives, parce que j’aime ça et que je suis comme ça !

Et, parfois (souvent), comme en 2016, je rangerai la tenue de working-girl et j’irai penser « stratégies » et réseaux sociaux, en bord de plage, de rivière ou dans les Cévennes, bref, près de la nature … car j’en ai besoin et que j’ai enfin trouvé l’équilibre qui me permet de rester ultra-connectée et proactive sans frôler le burnout.

Je nous souhaite le meilleur pour 2017 ! 

Comments (1)

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *